Accueil | dMute

Florilège musicopathe

: #14 : Premières perles de 2019



On procrastine, les disques s'entassent, s'écoutent parfois trop vite sans qu'on ait le temps d'y revenir plus longuement. Et pourtant plein de beaux albums méritent qu'on s'y attarde. Quelques petites bafouilles sur neuf perles de ce début d'année.

Rustin Man - Drift Code (Domino Records)

.

Retour inespéré de l'ancien bassiste de Talk Talk dix-sept ans après sa belle collaboration avec Beth Gibbons sur l'album Out of Season, Paul Webb apparaît à point nommé pour sécher les larmes ayant coulé depuis la disparition du grand Mark Hollis il y a peu. L'anglais nous livre avec Drift Code un album longuement mûri de rock classieux aux couleurs chaudes comme on en fait peu, quelque part entre Bowie et Robert Wyatt, entre le boisé et l'enlevé. Somptueux.

.

Lien d'écoute

.

Chris Cohen - Chris Cohen (Captured Tracks)

.

Troisième album et encore un sans faute pour ce cher Chris Cohen, les yeux toujours dans le rétroviseur des années 60, celles de Syd Barrett et de sa pop acidulée. Mais ce nouveau chapitre offre aussi quelques passages évoquant la décennie suivante, notamment lorsque s'invite un saxophone quasi smooth jazz façon Dick Parry au détour de certaines chansons. Pour le reste on retrouve la voix apathique si caractéristique de l'américain, on retrouve surtout sa maîtrise hors pair du songwriting érigeant l'anti-spectaculaire et l'épure comme art musical à part entière.

.

Lien d'écoute

.

Solange - When I Get Home (Columbia)

.

Trois ans après l'excellent A Seat at the Table, Solange revient avec un album moins évident aux premiers abords, plus sinueux, continuant à se démarquer dans le milieu new soul, se créant également un nom propre qui ne serait plus seulement dans l'ombre de celui de sa grande sœur Beyoncé. En résulte un long dédale servi par une myriade de contributions prestigieuses telles que Earl Sweetshirt, Tyler the Creator, Pharell Williams ou encore Steve Lacy de The Internet, au-dessus desquelles survolent les magnifiques contorsions vocales de la jeune reine Solange.

.

.

Meitei - Komachi (Métron Records)

.

La musique dite ambient recèle d'autant de disques ennuyeux que de grandes merveilles, avec toujours cependant cet horizon commun qu'est l'apaisement comme territoire lointain à atteindre voire conquérir. Hybridation dodelinant entre electronica doucement glitch, field recordings de zenitude orientale et réminiscences d'un Japon ancestral, l'album Komachi de l'artiste japonais Meitei reste l'une des plus belles perles du genre sorties cette année.

.

Lien d'écoute

.

These New Puritans - Inside the Rose (Infectious Records)

.

Si ce nouvel album des jumeaux britanniques ne convainc pas entièrement, celui-ci est néanmoins un fort bel exemple de cold wave renouvelée et pour le moins ambitieuse. La musique de These New Puritans s'apparente en effet à une mutation arty entre les gros sabots de Depeche Mode et la noirceur lyrique du regretté Scott Walker. Leur précédent effort Field of Reeds était d'ailleurs sacrément perché, Inside the Rose redescent quant à lui sur Terre mais dans le but de de creuser un tunnel de pure obscurité synthétique et dans lequel la lumière ne s'apperçoit qu'à la toute fin.

.

.

Helado Negro - This Is How You Smile (RVNG)

.

Derrière ce pseudo hispanisant se cache l'américain Roberto Carlos Lange, basé à Brooklyn, né de parents immigrés Équatoriens et déjà auteur d'une poignée d'albums sur le label de Sufjan Stevens Asthmatic Kitty. This is How You Smile est un album jouant sur les contrastes et envoyant l'auditeur en lévitation grâce à une collection de chansons délicates et doucement mélancoliques, tantôt campfire folk, tantôt chamber pop, alternant la langue anglaise et l'espagnol, l'acoustique et l'électronique dans un beau métissage musical. Magnifique.

.

Lien d'écoute

.

The Comet Is Coming - Trust In the Lifeforce of the Deep Mystery (Impulse!)

.

Ce groupe basé à Londres et mené par le saxophoniste Shabaka Hutchings (Sun Ra Arkestra, Mulatu Astatke) commence à faire parler de lui, et en bien. Il faut dire que leur jazz d'epic sax guys à la lisière du rock psychédélique voire stoner reste d'une efficacité redoutable. Musclé mais pas trop, savamment ambiancé, n"hésitant pas à insérer des éléments électroniques à sa course cosmique, The Comet is Coming offre avec ce second album une embardée salvatrice brisant les frontières dans un bel élan de modernité. Vivement la suite.

.

.

Fontaines D.C. - Dogrel (Partisan Records)

.

A chaque année son album de post-punk revigoré, l'année dernière c'était Ought, l'année d'avant Protomartyr, il se pourrait bien qu'en 2019 cela soit au tour des jeunes dublinois Fontaines DC de botter des fesses. Plaisirs aujourd'hui plus tant inconnus que ça mais plaisirs toutefois sans cesse renouvelés, celui de découvrir tous ces nouveaux groupes possédant autant la niaque que l'irrévérence chères au genre. Le spectre de Mark E. Smith (The Fall) rôde dans les parages mais il semble valider ce Dogrel explosif et plutôt exceptionnel.

.

Lien d'écoute

.

Weyes Blood - Titanic Rising (Sub Pop)

.

Découverte tardive de Weyes Blood aka l'américaine Natalie Mering qui, du haut de ses trente ans seulement, a déjà un CV bien garni auquel s'ajoute ce dernier album non loin d'être monumental. Pour la richesse déployée dans un registre que l'on croit trop bien connaître (la folk-pop), pour la profondeur de ses compositions élégiaques, pour l'ampleur émotionnelle d'une œuvre pourtant légèrement désuette, renvoyant aux chanteuses "à voix" d'antan. Titanic Rising éblouit pourtant souvent par sa grandeur faussement modeste et sa beauté évidente.

.

Lien d'écoute



par Romain
le 21/04/2019

Partager cet article :




















A lire également sur dMute :
Blog
Top
Bilan 2016
Blog
Le titre de la semaine
Chris Cohen - Torrey Pine
Overgrown Path
(2012)
Captured Tracks
Pop psyché

0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 17/11 - Blog
Rupa - Disco Jazz (1982)
lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
dim. 27/10 - Blog
#16 : Couleurs d'automne
dim. 20/10 - Blog
Nemrod - Pandora
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters