Accueil | dMute

Special Friend

: Wait Until the Flames Come Rushing In



sortie : 2023
label : Howlin Banana Records
style : indie-pop / Indie rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Selkie 02/ Bête 03/ Silver Lime 04/ Fault Lines 05/ Wait Until The Flames Come Rushing In 06/ Inertie 07/ Maze 08/ Hard to Explain 09/ Applause! 10/ Ami Spécial

Quel plaisir de retrouver Special Friend, groupe qui était tout de suite devenu un "super friend" après l'écoute de leur excellent premier effort Ennemi Commun (2021) et qui nous revient aujourd'hui avec sa suite tant attendue, encore signée chez Howlin Banana Records. Soit dit en passant, ce précieux label ne cesse de nous rappeler à chaque nouvelle sortie que la scène française regorge de remarquables pépites et continue de nous offrir des albums toujours de haute volée dans des genres variés du rock. Ainsi, rien que cette année, on aura été gâté par le post-punk de Cathedrale puis par la pop soignée de The Soap Opera, et maintenant par l'indie-pop 90's de Special Friend. Composé d'Erica Ashleson au chant et à la batterie, et de Guillaume Siracusa au chant et à la guitare, Special Friend sait exploiter tout le potentiel du duo qu'il forme. Et bien sûr mieux vaut entendre un duo chez qui le courant passe formidablement qu'un quintet ayant les fils électriques qui se touchent.

La dualité du groupe se joue d'ailleurs à plusieurs niveaux chez ce groupe qui semble chercher dans chaque composition le point d'équilibre permettant à l'ensemble de trouver une cohésion accrocheuse. Entre d'une part l'approche basique de leurs instruments réduits à leur essence même, rythmique pour l'un et mélodique pour l'autre, et d'autre part la mixité de leurs voix joliment entrelacées, tout en passant par l'aspect tantôt clean (Selkie, Maze) tantôt distordu (Fault Lines) des chansons, tout fonctionne par dichotomie avec Special Friend. On pourrait aussi ajouter à la liste l'emploi de deux langues différentes dans les paroles, l'anglais (surtout) et le français (un peu), ces langues renvoyant aux origines des membres du groupe puisque Erica est une américaine vivant à Paris depuis peu et Guillaume un français ayant baigné dans la musique américaine depuis longtemps. Mais je pense qu'il s'agit surtout d'utiliser la musicalité des langues comme une nouvelle idée d'arrangement qui permettrait au groupe de sortir du cadre parfois étriqué que peut supposer une formule duo.

En parlant d'arrangements, Wait Until the Flames Come Rushing In est un album légèrement plus étoffé que son prédécesseur, n'hésitant pas à convoquer une synthétiseur ou un violon et ainsi faire éclore de nouveaux contrastes sonores à leurs ritournelles tout en préservant le cœur brut de leur indie-rock savamment tricoté autour de motifs simples et efficaces (Inertie). Special Friend peut parfois faire penser à Electrelane pour le minimalisme pop ou à Yo La Tengo lorsque la guitare électrique s'emballe frénétiquement (Applause!) mais également pour la belle limpidité découlant de leurs compositions addictives (Ami Spécial). Merveilleuse parenthèse de l'album, Hard to Explain s'aventure quant à elle dans une sorte de slowcore évoquant les géniaux Duster et ouvre alors la voie à une autre dualité qui pourrait à l'avenir prendre forme au sein du duo, celle de la vitesse lente ou rapide des tempi. Quoiqu'il en soit, Special Friend signe un remarquable second album apportant un vrai vent de fraîcheur indie-pop et ne faisant que confirmer tout le bien que l'on pensait d'eux il y a deux ans. Vivement la suite.



Chroniqué par Romain
le 01/07/2023

Partager cet article :




A lire également sur dMute :
Blog
Actualité
Special Friend - Ennemi Commun



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 14/04 - Chronique
Drahla - Angeltape
mar. 09/04 - Reportage
Autechre @ Le Trianon - 06-04-2024
dim. 07/04 - Blog
Dinoh - Deuxième Premier
ven. 05/04 - Blog
Hannah Miette - Hannah Miette
ven. 29/03 - Chronique
Rank-O - Monument Movement
jeu. 28/03 - Chronique
Halo Maud - Celebrate
mar. 26/03 - Chronique
Daudi Matsiko - The King Of Misery
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters