Accueil | dMute

: Utsukushiki Senritsu mo, Oto o Kataru Gen o Motazushite wa Kokoro ni mo 'Todo'me ga tashi



sortie : 2007
label : Zankyo Records
style : Mathémotique

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Utsukushiki Senritsu mo, Oto o Kataru Gen o Motazushite wa Kokoro ni mo 'Todo'me ga tashi
02/ Daitan wa Muchi to Hiretsu no Ko deatte, Tano Shikaku yori Haruka ni 'Oto'ru
03/ Goe o Motte, Kokoro no Soko o Tataite Miru to, Doko ka 'Kana'shii Ot

Pour le pire et le meilleur, les musiciens japonais — c'est mon impression — osent ce que les autres n'osent pas. Concernant le pire, je ne dirai mot (commentaires assassins ici ou ailleurs et mails inquisiteurs ont eu pour l'instant raison de ma bravoure). Concernant le meilleur, deux lettres suffiront : . Fidèles au format qui avait tout l'intérêt de leur précédent EP, le groupe expose en quatre titres et à peine plus de vingt minutes, son son. Rien de nouveau, donc. Si n'était Daitan wa Muchi to Hiretsu no Ko deatte, Tano Shikaku yori Haruka ni 'Oto'ru et son bassiste qui, comme venu tout droit des années 1990, slappe. Et son guitariste qui, se prenant pour un guitar-hero qui ne voudrait pas trop en faire, assène un riff tout simplement anachronique. Anachronique, voire complètement dépassée, c'est justement comme ça que la musique pourrait sonner si ces excentricités, ces idées venues d'ailleurs, d'une autre époque, n'étaient pas parfaitement digérées et intégrées au son de . Ce n'est qu'un morceau, bien sûr, mais il suffit en un sens à montrer à quel point refuse de se couler dans un moule et à quel point il semble avoir toutes les portes ouvertes devant lui. Le reste est plus conforme à ce que l'on peut attendre du groupe : mélodique, rythmique, énergique et parfois même sauvage (comme sur Kirai na mono wa Koroshite Shimaeba ii, Sore ga 'Ningen' no Suru Koto ka? Zou kereba Koroseba ii, Sore ga 'Ningen' Toiumono Dewanai no ka ne? qui reprend une idée développée par le groupe sur le précédent EP : pousser la sauvagerie à son maximum, foncer tête baissée dans le mur du son et ne s'arrêter que lorsqu'on est à bout de force). Toujours aussi efficace et bien senti. Toujours aussi convaincant, même lorsqu'il aborde des ambiances "cliché" (Goe o Motte, Kokoro no Soko o Tataite Miru to, Doko ka 'Kana'shii Oto ga Suru qui n'est tout de même pas — loin s'en faut — le meilleur morceau que le groupe ait composé…). Le nouvel album de vient de sortir au Japon. En attendant qu'il nous parvienne, l'impatience est de rigueur.

Chroniqué par Jérôme Orsoni
le 15/09/2007

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Mashite Kokoro To Gokan Ga Icchi Surunara Subete Saijou No Ongaku Ni Henzuru
(2008)
Zankyo Records
Mathémotique
Sore wa, Narihibiku Sekai kara Genjitsuteki na Oto o 'Uta'ou to suru Shikou
(2007)
Zankyo Records
Mathémotique
Kotoba o Mochiite Kanaderu Mono wa Sainou ni Ara zu, Tada no Kioku ni 'Su'gi nu
(2006)
Zankyo Records
Mathémotique
If that is what is being thought, liberated sound talks the depth of the musical world
(2006)
Status Quo Audio
Mathémotique



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 01/12 - Chronique
Big Thief - U.F.O.F. / Two Hands
ven. 29/11 - Blog
Baston - Primates
mer. 27/11 - Chronique
L'Envoûtante - s/t
dim. 17/11 - Blog
Rupa - Disco Jazz (1982)
lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters