Accueil | dMute

Balthazar + Grapes

: @ Le 106 - 14/03/2011



Notre compte rendu

BALTHAZAR

Avec deux albums à son actif, le groupe belge Balthazar a déjà une œuvre à part entière. Deux ans après Applause, sorti en 2010, Rats réutilise les mêmes sonorités : un mélange de rock indé, d'une pincée de pop, ceci sublimé par l'utilisation de violons. Le groupe réussit le pari d'une musique à la fois poétique et directe, sensible et entraînante. En bref, un groupe qu'on attendait tous ce jeudi soir au 106 de Rouen. Personnellement, après les avoir découverts au festival du "Rock dans Tous Ses États" à Évreux en juin dernier, la peur d'être déçu était grande. Groupe originaire du Havre, Grapes pu profiter de cette salle comble pour présenter son premier album Some Kinds Of Happiness. Un mélange de rock et de pop légère qui s'annonce dès le premier titre de leur set, Velvet Glove. Mais cette musique de velours peut aussi prendre son envol dans une pop très sixties ( So Fine) ou un rock plus tenace ( Earl Grey City). Groupe en pleine évolution, Grapes indique avec ce set prometteur l'atmosphère musicale dont il est en quête.

IMG_4039sig

Même si le premier album garde encore ma préférence, les différences disparaissent à chaque concert de Balthazar. La même poésie se retrouve dans Fifteen Floors de Applause que Lion's Mouth de Rats. Un nappage sonore qui nous donne irrésistiblement envie de mêler nos voix à celles du groupe. Mais on ne peut que se retenir de commettre un tel sacrilège lorsqu'on entend le Blues For Rosann et son chant qui perce l'étendue de la salle. Ce jeune groupe n'a pourtant pas ce seul registre, si admirable soit-il, dans son répertoire. Hunger At The Floor ou Morning montrent sa capacité à jouer des airs plus rythmés, aux accents pop, alors que Listen Up dévoile une subtile harmonie de leur jeu de percussions. Chanson aux allures christiques, Blood Like Wine nous offre un air de ballade qui se termine par un chant a cappella qui transforme le concert en véritable messe à la gloire de la musique, et de silence qu'ils arrivent à habiter.



par Patrice Vibert
le 29/03/2013

Tags : Balthazar | Le 106

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
dim. 27/10 - Blog
#16 : Couleurs d'automne
dim. 20/10 - Blog
Nemrod - Pandora
sam. 19/10 - Blog
The Blue Nile - Hats (1989)
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters