Accueil | dMute

Factory Floor

: s/t



sortie : 2013
label : DFA
style : Dance music mutante / Rétrofuturisme

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Turn It Up 02/ Here Again 03/ One 04/ Fall Back 05/ Two 06/ How You Say 07/ Two Different Ways 8/ Three 9/ Work Out 10/ Breathe In

Formé par les monolithiques Nick Colk Void (guitare, voix, samples), Dominic Butler (synthétiseur modulaire, ordinateur) et Gabriel Gurnsey (boîte à rythme, percussions), le trio londonien Factory Floor émerge dans le courant de l'année 2009 avec l'Ep Talking On Cliffs mais c'est un an plus tard avec la sortie du mini-album Untitled sur le label Blastfirt Petite (une subdivision de Mute) que le groupe commence réellement à faire parler de lui. On y trouve déjà, assénés avec le détachement scientifique de l'ouvrier spécialisé, une poignée de titres imparables, qui, avec leurs boucles d'arpeggiators glaçants comme le marbre, leurs rugissements de guitares dissonants et leurs boîtes à rythme martiales, leur vaut d'être comparés aux Deutsche Amerikanische Freundschaft ou encore à Chris & Cosey.

Aujourd'hui en 2013, l'hydre londonien arrivé au sommet de son pouvoir d'attraction et paraînée par quelques glorieux vétérans (l'ex-Cabaret Voltaire Richard H. Kirk, leur ancien producteur et New Order Stephen Morris, ainsi que Chris & Cosey avec qui Nick Void a collaboré au chamanique Transverse) sort enfin son premier témoignage en long-format sur DFA, le label du LCD Soundsystem James Murphy. Avec intelligence, le trio, très (trop?) vite propulsé au rang de chef de file d'un énième renouveau de la musique post-industrielle, saisit l'occasion pour envoyer valdinguer toutes les étiquettes que la presse aura bien voulu lui affubler. Car à tout prendre, l'esthétique du trio a moins à voir avec la musique industrielle, sinon qu'elle en revendique une partie de l'héritage et l'imagerie ferrugineuse et incendiaire, qu'avec la dance music la plus contemporaine.

Ce premier opus de Factory Floor se divise en sept longues plages hypnotiques et trois courtes transitions bruitistes, toutes entières dédiées aux deux totems inébranlables: répétition et variation. Chaque titre réside dans une chorégraphie sérielle des plus sophistiquées durant laquelle les gestes se succèdent, se combinent et se recombinent, s'appellent et se répondent selon des métriques compliquées mais toujours extrêmement lisibles, c'est à dire, que leur musique de machine en devient proprement entêtante et extatique. Entre cybernétique du désir et hypnagogie industrielle, finalement, Factory Floor ne préfère pas choisir, fondant les motifs et les flashs subliminaux les uns dans les autres, à contre-courant des attentes, des fantasmes, et pourtant creusant un même sillon: capter et transcender les forces négatives à l'oeuvre au coeur de la dance music.

Profondément hybride et vampirique, la musique du trio puise autant dans le rétrofuturisme le plus rectiligne que dans les polyrythmies incandescentes et vénéneuses de la house music (le roide et synthétique Turn It Up ou le single résolument pop et catchy Two Different Ways). Le trio peut aussi injecter la froideur du post-punk et les saillies bruitistes de la musique industrielle aux constructions répétitives du krautrock (l'épileptique Fall Back et le machinique How You Say) ou à des plages discoïdes d'une moiteur enivrante (l'impériale Here Again ou la conclusive Breathe In). Pour enfin actionner toute une histoire parallèle et obscure des musiques poussées sur les ruines du punk, les mettre au défi d'une danse frénétique et robotique qui se voudrait définitive. Et ainsi, de répétitions en variations, n'en plus finir d'innerver à mêmes les corps et les cortex un même fantasme: celui d'une danse d'hybridation entre l'homme et la machine, jouée jusqu'à l'épuisement.



Chroniqué par Mickael B.
le 25/09/2013

Partager cet article :






A lire également sur dMute :
Blog
Dossier
Anthologie 2013 - La musique délirée
Blog
Playlists
La playlist de la rentrée



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
dim. 27/10 - Blog
#16 : Couleurs d'automne
dim. 20/10 - Blog
Nemrod - Pandora
sam. 19/10 - Blog
The Blue Nile - Hats (1989)
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters