Accueil | dMute

John Roberts

: Glass Eights



sortie : 2010
label : Dial Records
style : Deep House

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Lesser
02/ Navy Blue
03/ Ever Or Not
04/ Dedicated
05/ Interlude
06/ Porcelain
07/ August
08/ Went
09/ Glass Eights

Glass Eights … Ou comment s’engouffrer dans l’hiver avant l’heure le temps d’un album.

Fidèle à l’esthétisme du toujours excellent label hambourgeois Dial Records, ce premier essai long format du jeune John Roberts s’avère en tous points convaincant.

On y trouve une deep house aux contours minimalistes évidemment, mais pas seulement. Un esprit résolument jazz habite cet album brumeux et lui confère un grain remarquable, comme un gage d’authenticité.

Comme d’habitude sur le label de Lawrence et Efdemin, l’épure est de rigueur. Ambiances de petits matins pastels, pianos tristes, rythmiques boitantes, crépitements savoureux … La recette fait mouche et ralentit la perception, jusqu’à ressentir une douce mélancolie.

Parmi les titres les plus réussis, citons en premier lieu le léger Ever or not, l’étrange August ou encore l’exquis Went et ses superbes boucles.

Après Dial 2010 et Chicago, deuxième album d’Efdemin, le label dirigé par Peter Kersten confirme son excellente cuvée et demeure l’une des meilleures maisons allemandes, indiscutablement.


Chroniqué par Fabien
le 15/11/2010

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 23/01 - Chronique
OOIOO - Nijimusi
sam. 18/01 - Chronique
Oval - Scis
jeu. 09/01 - Blog
Amelia Tabeï - Donna Sol
mer. 25/12 - Blog
#17 : Grand Huit
lun. 23/12 - Interview
Interview avec Akira Kosemura
sam. 21/12 - Blog
Hip-Hop 2019
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters