Accueil | dMute

Mint

: Cardboard Rocketships



sortie : 2009
label : Boltfish Recordings
style : IDM

Tracklist :
01/ Mint - I Don't Kvetch
02/ Mint - Grace
03/ Mint - System Cost
04/ Mint - Keiji's Dream
05/ Mint - Personal Spaces
06/ Mint - Aquarius
07/ Ulrich Schnauss - Shine (Mint Remix)
08/ Mint - Musicbox Skit
09/ Mint - Tricycle Days
10/ Mint - Shoe

Lorsqu'on connaît CHEjU, on ne s'étonne guère de voir Mint assurer avec lui la direction de Boltfish Recordings. Les deux artistes semblent partager une vision commune de l'IDM. Un IDM qui ancre ses racines dans les grands classiques du genre et qui, plutôt que de pousser en de frêles petites branches, préfère bourgeonner sur d'autres déjà bien solides. On sent indéniablement peser sur les épaules du londonien le poids d'µ-ziq, et peut être un peu celui de Boards of Canada aussi. Et si Murray Fisher a choisi la menthe (mint en anglais) pour signer ses productions, ce n'est peut être pas un hasard. En dehors de l'optimisme naïf transpirant de chacune de ses compositions, on peut sentir, lorsqu'on écoute Cardboard Rocketships, comme une certaine fraîcheur souffler sur nos oreilles. Cardboard Rocketships est de ces galettes qu'il suffit de donner en pâture au mange-disque pour, l'espace d'un instant, s'abandonner dans un état de pure félicité.

La musique de Mint invoque aussi l'univers bienheureux des jeux vidéo dans lequel nous avons déjà tous plongé. A écouter des morceaux comme Tricycle Days ou Dorothy's Song, on s'imaginerait presque dans la peau de Kirby, en petite boule volante, en train de recracher ses ennemis sous forme de boulette au fromage. Cet aspect infantilisant n'est d'ailleurs pas sans rappeler, au sud de la Manche, nos Minitronic et Cosmicpocket. Mais Cardboard Rocketships sait aussi se montrer plus sombre. System Cost est un de mes titres favoris. Il me rappelle, bien que la musique n'ait pas grand chose en commun, ce parfum de mystère qui planait sur les compositions du premier Abstrackt Keal Agram. Et c'est bien ce qui fait la force de Cardboard Rocketships. Mint ne s'est pas contenté de boire jusqu'à plus soif son lait-menthe. Il a su aussi s'affranchir de ses motivations candides, les dépasser pour proposer quelque chose d'à la fois innocent et mâture. L'espièglerie propre à tout kidulte qui se respecte n'est pas une fin en soit. Elle sert de matériau à quelque chose qui vise plus large que la simple transcription vindicative d'une rébellion contre le monde des adultes.


Chroniqué par Tehanor
le 04/06/2009

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Manmade Nature EP
(2005)
Boltfish Recordings
Electro-ambient



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mar. 11/12 - Blog
Les oubliés de 2018
sam. 17/11 - Blog
Skence - Gravity
dim. 28/10 - Blog
Hibernis - Middle of the Meds
mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters