Accueil | dMute

Clap Your Hands Say Yeah

: Clap Your Hands Say Yeah



sortie : 2005
label : Wichita
style : Rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Clap Your Hands!
02/ Let the Cool Goddess Rust Away
03/ Over and Over Again (Lost and Found)
04/ Sunshine and Clouds (And Everything Proud)
05/ Details of the War
06/ Skin of My Yellow Country Teeth
07/ Is This Love?
08/ Heavy Metal
09/ Blue T

Premier album de ce groupe new yorkais et première franche réussite. Clap Your Hands Say Yeah ? OK. Après écoute de cet album, ce n’est pas l’envie qui m’en manque ! Vivace, éloquent, truffé d’inspirations habilement traitées, c’est une rude tâche de rester de marbre face à cette furie. Une fête foraine bon marché qui fait claquer des doigts et taper du pied.

Une voix très proche de celle d’un Thom Yorke animé : nasillarde, mouvante, poignante. Une musique inspirée des années 1980 d’où elle tire sa turbulence et sa spontanéité. Des rythmes sombres et obsédants, des mélodies simples mais florissantes. Dispensant un rock élégant et heurté, habité par un spectre exalté ; CYHSY se démarque d’emblée par son intensité. L’aspect festif n’était pas évident, loin d’être caricatural ; CYHSY ne semble être ni triste ni gai. Cette voix traînante se révèle être chargée de puissance et de vie. Les accords sont simples et efficaces. Quelques grammes de frénésie suffiront à donner la constance de cet album. La vie suinte, s’agite, grouille de manière presque mystérieuse.

Inspiré par The Cure au même titre qu’un groupe comme Mogwai (on ressent une large inspiration dans un titre comme Over and Over Again et sa ligne de basse obsédante), on pourrait aussi citer Echo and the Bunnymen, Talking Heads ou encore Sonic Youth. Rien de bien surprenant jusque là : ce sont là les influences à la mode de ces dernières années. CYHSY se place aux côtés de groupes comme Arcade Fire ou Interpol, mais il ne sombre pas sous ses influences. Au contraire, il mène à une musique originale et unique (malgré la ressemblance flagrante de la voix d’Alec Ounsworth avec celle de Thom Yorke).

Guitares sautillantes aux distorsions fréquentes, basse et batterie obsédantes, claviers, bidouillages et harmonica, livrant une vivacité constante. On retrouve une énergie pop, une réaction en chaîne qui s’explique par le talent de Clap Your Hands Say Yeah.

Te voilà tout émoustillé et tout animé, tu agites tes pieds et tu as l’œil vif. C’est bien. Tape dans les mains maintenant et dit "yeah" !

Chroniqué par Peke
le 16/11/2005

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 17/12 - Chronique
Saba - CARE FOR ME
mar. 11/12 - Blog
Les oubliés de 2018
sam. 17/11 - Blog
Skence - Gravity
dim. 28/10 - Blog
Hibernis - Middle of the Meds
mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters