Accueil | dMute

Hyperclean

: Hyperclean



sortie : 2005
label : Microbe
style : Rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Hyperclean
02/ Pistolet
03/ Halo
04/ Prison
05/ Je danserai avec toi
06/ Fermer ta gueule
07/ O ma chérie
8/ Les cigarettes
09/ La fin de l'hiver
10/ Sortez dehors
11/ Je pars
12/ Les cygnes
13/ Lapin

Nouvelle signature du précieux label Microbe, Hyperclean est de ces groupes estimables qui se sont forgés une réputation sur scène – leurs concerts sont extraordinaires – avant de fixer leurs chansons sur disque. Enregistré dans les studios du label sous la direction de Mr Neveux, Hyperclean est le premier album des Français, tout en douceur et en force.

L’un des traits caractéristiques d'Hyperclean est la richesse et la variété de son univers musical, richesse et variété qui s’expriment aussi à travers la diversité des projets parallèles dans lesquels les membres du groupe sont engagés. Ainsi se mêlent de nombreuses références, de la chanson française (Prison) au rock (Pistolet,O ma chérie) en passant par la bossa-nova (Fermer ta gueule) et le folk (Lapin) entre autres. Il reste une constante : une fascination pour les sixties et les seventies, pour leurs chœurs discrets, leurs claviers vintage et leurs mélodies simples et entêtantes. Il n’y a donc rien d’étonnant à trouver sur Hyperclean un titre (Les Cygnes) qui aurait possédé toutes les qualités requises pour figurer sur The Virgin Suicides de Air s’il n’y avait ce déchaînement final de guitare électrique, à la manière de Jimmy Page ou de Ritchie Blackmore.

Hyperclean est à n’en pas douter le plus beau morceau de l’album. Réminiscence mélancolique de voluptueux moments de bonheur, le titre charme par ses tendres arpèges de guitare acoustique mais aussi et surtout par la voix alanguie et les textes sybarites de Frédéric Jean. Oscillant entre la provocation et la poésie, l’écriture du toulousain est empreinte de fantaisie et de dérision. Les plus acerbes lui reprocheront néanmoins cette tendance à céder à la facilité de l’absurdité et du surréalisme.

Sans être la plus enivrante des sorties de Microbe, Hyperclean est un premier album sans prétention, transposition réussie sur disque d’un univers riche et décalé qui en a séduit plus d’un sur scène.

Chroniqué par dfghfgh
le 09/07/2005

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 18/10 - Blog
#21 : Cocon
sam. 17/10 - Chronique
Autechre - SIGN
sam. 10/10 - Chronique
Loving - If I Am Only My Thoughts
mer. 07/10 - Chronique
Deftones - Ohms
dim. 04/10 - Chronique
Erik K. Skodvin - Anbessa
sam. 03/10 - Blog
COPINAGE !!!
ven. 25/09 - Blog
Tapeworms - Funtastic
mar. 15/09 - Chronique
The Microphones - Microphones in 2020
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters