Accueil | dMute

Get Your Gun

: The Worrying Kind



sortie : 2014
label : 62TV Records
style : Stoner rock mystique

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Black Book 02/ Sea of Sorrow 03/ The Worrying Kind 04/ Staying For a While 05/ Sometime 06/ Call Me Rage 07/ Tender Lies

Get Your Gun porte bien son nom. Ici on ne fait pas dans la dentelle. On fait dans le bruit et la fureur. Ce qui ne les empêche pas de faire dans l’original parfois en corsant le propos à l’aide de saignées bien senties, à l’instar des ruptures qui ponctuent le dantesque titre d’ouverture de cet album.

Get Your Gun associe stoner et rock mystique à l’image d’un Wovenhand, mais en parvenant à dépasser largement ce que David Eugene Edwards a pu proposer dernièrement. Le comble quand on sait que ce trio de jeunes danois est à peine plus âgé de 20 ans. Mais c’est justement cela qui fait la différence.

Primo, parce que la jeunesse possède une certaine fougue qu’il est impossible de reproduire passé l’âge de l’acquisition du break Volvo. Secondo, parce que la Scandinavie réserve suffisamment de rigueur climatique pour vous forger le caractère. Tertio, parce que la tradition musicale des peuples du nord trouve sa source dans celle du peuple viking et de leur croyance mystique. De quoi être capable de frapper les âmes à l'aide de tonitruantes incantations à Odin sur fond d’offrandes telluriques.

Le son est lourd et le charisme du chanteur confirme le dicton selon lequel le talent n´attend pas le nombre des années. Sa voix proche d’un Nick Cave à ses débuts et l’étrangeté qui marque ses interprétations réveillent la beauté noire d’un Fever Ray, la part féminine de la voix d’outre tombe de The Knives, que l’on retrouve sur le titre If I Had A Heart, utilisé - le hasard fait bien les choses - comme générique de la série TV Viking.

Un disque composé de titres interprétés le pied au plancher d’un 33 tonnes, même si le trio ménage certains moments de contemplation sous forme d’incantations mystiques. Ce qui ponctue le propos, sans pour autant empêcher parfois de ressentir comme une légère indigestion. Mais rien de grave car cet album propose un format réduit, pas plus de 40 minutes d’une production lourde et âpre qui fait dans l’étrange et le ténébreux. Et les chœurs d'outre-tombe qui marquent chaque inflexion, chaque rugissement finissent d’atomiser l’auditeur. Rarement on aura été écrasé de la sorte depuis la sortie du Derdang Derdang d’Archie Branson Outfit auprès duquel Get Your Gun s’est fait remarquer en assurant sa première partie en France. Et c’est bien dommage, tant ce trio vous remue les tripes jusqu'aux tréfonds de l’âme.



Chroniqué par Guillaume C.
le 23/06/2014

Partager cet article :









0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
dim. 27/10 - Blog
#16 : Couleurs d'automne
dim. 20/10 - Blog
Nemrod - Pandora
sam. 19/10 - Blog
The Blue Nile - Hats (1989)
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters