Accueil | dMute

100s

: Ice Cold Perm



sortie : 2012
label : Autoproduit
style : Hip Hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ My Activator
02/ Brick Cell Phone
03/ Slow Drip
04/ 1999
05/ Land of the Laced
06/ Closer feat. MondreMAN
07/ Push the Line
08/ ’92 Gator
09/ Passion f. Main Attrakionz
10/ Bout That Life feat. J. Folks & Chippy Nonstop
11/ Power feat. J. Fo

Après avoir bouclé une dixième écoute en deux semaines, il va bien falloir que je me rende à l'évidence. Pour qu'une simple mixtape d'un parfait inconnu, à la pochette dégueulasse (mais tape à l’œil car tête à claques), diffusée gratuitement (bandcamp), grignote autant de minutes de ma petite heure d'écoute musicale quotidienne (alors que je pourrais tranquillement m'écouter un opéra de Wagner en lisant quelques lignes des Décombres de Rebatet), c'est qu'il se passe vraiment quelque chose avec cet Ice Cold Perm sorti début septembre.

100s est un branleur autoproclamé né après la sortie du premier album de Snoop Dogg (1993, le mémorable Doggystyle). Évidemment, vous avez saisi la référence de la pochette du présent disque, simple remake de l'apathique Tha Doggfather. Il vient de Californie, et on imagine bien des posters de DJ Quik, Warren G, Too $hort et autres as de piques de la grande époque du hip hop « West Coast » dans sa chambre (j'ajouterai quelques posters de « lope-sa » et autres « sseuz-cra » pour un clin d'œil au poète ignoré Seth Gueko, notre Guy Georges Clooney national). Car de cette période, le jeune Californien est pleinement imprégné. A commencer par les textes, qui, sans surprises, blasphèmes à tout va. Lil' Pimp aurait pu être son pseudo. Ça rap pas mal du tout, 100s a même ses moments. Ice Cold Perm est un flagrant et sincère hommage de 100s et sa bande (vous les retrouverez dans la tracklist à droite) au bal musette local.

S'il y a bien plusieurs fausses notes (essentiellement dans la deuxième partie du disque, mais aussi l'interminable Closer), le caractère envoûtant de la plupart des titres maintiennent le tout en ébullition. Et il faut s'intéresser de près au travail de l'unique compositeur sur cette tape, Joe Wax. Des productions teintées de G-funk coupées à de l'éléctro-pop vintage, sauce raggaeton/dancehall (indigeste Ice Cold Island!), hyphy, refrains RnB...C'est parfaitement bluffant, un titre prenant parfois plusieurs couleurs au fil des secondes écoulées.

Non, 100s n'est pas qu'une hype de hipster passagère, son Ice Cold Perm est un sacré morceau, il ne sera pas étonnant de le retrouver dans plusieurs Top 10 en janvier. Et c'est disponible directement ici.



Cover photograph by Alfred Ysun
Design by Ben Bloom & Dream Collabo
http://www.nickwalkerphotography.com (photo artiste)



Chroniqué par Lebowski
le 31/10/2012

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



ven. 21/02 - Chronique
King Krule - Man Alive!
sam. 15/02 - Blog
American Football - S/T (1999)
sam. 01/02 - Blog
Moons - Thinking Out Loud
ven. 31/01 - Blog
#24 : Quentin Sirjacq
mer. 29/01 - Chronique
A Girl Called Eddy - Been Around
jeu. 23/01 - Chronique
OOIOO - Nijimusi
sam. 18/01 - Chronique
Oval - Scis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters