Accueil | dMute

Pepe Bradock

: Confiote de bits / A remix collection



sortie : 2009
label : BBE
style : House / deep house / french house

achat/téléchargement

Tracklist :
CD1-1 Iz & Diz Mouth (Brad Peep's Remix For Friends)
CD1-2 Presence feat. Shara Nelson Sense Of Danger (Pépé's Risky Cut)
CD1-3 Cheek Venus (Pépé Bradock's Saucy Precog Remix)
CD1-4 Block 16 Morning Sun (Pépé Bradock's Brad Deep Remix)
CD1

Qui dit compilation dit généralement deux possibilités : soit l’objet est l’occasion de découvrir un musicien grâce à une sélection de titres représentative, soit l’amateur éclairé y retrouve de façon synthétisée une signature musicale originale. Ici, la formule est légèrement détournée car ce double album ne revient pas sur des compositions mais des remixes que Pepe Bradock a sorti tout au long de cette dernière décennie. L’occasion pour le producteur d’affirmer son talent pour cet exercice de style mais surtout de découvrir en filigrane la richesse de son univers musical.

Plonger dans ce disque c’est un peu comme suivre un cours d’histoire consacré à la house et à son évolution ces dix dernières années. En bon copain de Philippe Zdar (Motorbass, Cassius), de Gilb’R et I:Cube, Pepe Bradock a participé à la naissance et à la propagation du son French Touch, certes peut-être plus dans l’ombre que certains de ses contemporains. Preuve en est, la présence des remixes pour Cheek, Alex Gopher et Château Flight, trois morceaux datant de 1997 et 1998, époque phare du mouvement. Presque chronologiquement, ce sont ensuite quelques tracks electro-jazz qui viennent nous rappeler les belles heures de la scène portée par Ludovic Navarre et consorts, avant que ce premier disque ne se termine sur quelques perles plus récentes aux orientations soul et broken beat, proches dans l’esprit d’un Osunlade.

Dommage que la construction du second disque, trop brouillonne, ne poursuive pas cette dynamique. On remarquera quand même avec intérêt des remixes comme Today ou Subharmonic Atoms qui s’aventurent loin de la deep house cosy pour des contrées plus mentales, preuve s’il en était encore besoin que le garçon n’a pas peur de se mouiller.

Mais ce qui est sûrement le plus frappant à l’écoute de ce disque, c’est que même s’il s’agit de remixes, et donc de réinterprétations de morceaux originaux, on parvient malgré tout à distinguer l’évolution d’une signature et son affirmation. Le son gagne en chaleur, en musicalité et en profondeur à tel point que certains titres comme For Your Love de Kemetic Just sont littéralement habités. Comme si au fil des exercices, Pepe Bradock était parvenu à faire le lien entre son background de musicien jazz/funk et son amour de la house music. Un juste équilibre entre chaleur analogique et inventivité digitale.

A travers ces 10 années de remixes revisitées en 18 titres, Confiote de bits / A remix Collection consacre les qualités de production du Français et se présente comme un véritable ouvrage sur la house à ne pas manquer.



Chroniqué par Damien
le 26/08/2009

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 01/12 - Chronique
Big Thief - U.F.O.F. / Two Hands
ven. 29/11 - Blog
Baston - Primates
mer. 27/11 - Chronique
L'Envoûtante - s/t
dim. 17/11 - Blog
Rupa - Disco Jazz (1982)
lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters