Accueil | dMute

MyMy

: Songs for the Gentle



sortie : 2006
label : Playhouse
style : Deep House rétrofuturiste

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Clean Break
02/ When It Rains
03/ Eleventh Hour
04/ Reverse Charge
05/ Blue Skies
06/ Pelourinho
07/ Propain
08/ Half A Hole
09/ Secret Life Of Pants
10/ Got It
11/ Serpentine (Album Version)
12/ Swiss On Rye

Songs for the Gentle ...ou tout l'art de Playhouse de nous offrir des perles house venues d'ailleurs. La dernière trouvaille du label de Cologne se nomme MyMy, trio berlinois constitué des allemands Carsten Klemman et Nick Hopner ainsi que de l'anglais Lee Jones. Et encore une fois force est de constater qu'il a vu juste avec un premier essai long format qui se révèle excellent. On y retrouve une house inspirée et raffinée mais avec un côté old-school disco imparable . Difficile alors de se faire une idée précise de Songs for the Gentle tant on se demande s'il est fait pour le dancefloor ou pour une paisible écoute domestique...

Après une ouverture plutôt sexy et enjouée (Clean Break), voire experimentale (When it Rains), arrive la première claque avec Eleventh Hour : une house hypnotique mais funky rappelant celle que l'on entend habituellement du côté de Versatile (I:Cube, Chateau Flight et Joakim).

Un peu plus tard surgit un autre track excellent : Pelourinho. Peut-être le plus représentatif de l'album avec un subtil mélange des genres : entre néo-disco teinté de funkiness et house minimale deep ...une vraie bombe de groove rappelant à la fois les travaux d'Isolée, de Norken et de Lindstrom. Là on se dit qu'il va être difficile de faire mieux alors on attend la suite avec impatience... Vient alors un Propain un peu dans la même veine et surtout ce Half a Hole répétitif mais qui donne des fourmis dans les jambes.
Serpentine se veut plus mental, avec un côté plus complexe au niveau de la structure et ces longues boucles à la Villalobos sur Alcachofa . L'album termine sur un magnifique Swiss On Rye plutôt apaisant.

Le résultat final est donc sidérant et il n'y a pas que les amateurs de house qui apprécieront.
Playhouse confirme son rang et Songs For The Gentle s'inscrit dans la ligné de ses meilleures sorties avec un
disque léger, facile d'accès et remarquablement homogène .
Incontestablement un des meilleurs de 2006 !

Chroniqué par Fabien
le 20/01/2007

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 01/12 - Chronique
Big Thief - U.F.O.F. / Two Hands
ven. 29/11 - Blog
Baston - Primates
mer. 27/11 - Chronique
L'Envoûtante - s/t
dim. 17/11 - Blog
Rupa - Disco Jazz (1982)
lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters