Accueil | dMute

One Self

: Children Of Possibility



sortie : 2005
label : Ninja Tune
style : Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Fear The Labour
02/ Trying To Speak
03/ Be Your Own
04/ Temptation
05/ Over Expose
06/ Bluebird
07/ SD2
08/ Paranoid
09/ Hollow Human Beings
10/ Cupid Smiling The Smile
11/ Sunshine
12/ Unfamiliar Places


Un Dj Russe (DJ Vadim), un Mc américain (Blu Rum 13) et une Mc suédoise d’origine chilienne et brésilienne (Yarah Bravo) travaillent ensemble sur un projet hip hop. Celui-ci sort sur un des labels anglais les plus respectés de cette derniere décennie, Ninja Tune… Qu’est ce que cela peut donner ?

Bien loin des considérations du Hip Hop « anglais » actuel, One Self (nom du projet des 3 compères) se veut novateur. Après The Russian Percussion Tour (dernière tournée en compagnie de Yarah Bravo & Dj First Rate ainsi que de Blu Rum 13 en premiere partie), Dj Vadim commenca à discuter avec ses 2 acolytes d’une collaboration spéciale… Faire un nouveau projet où, contrairement aux albums passés, les vocalistes ne sont pas là, nombreux, en featuring, mais ne sont que deux et omniprésents.
Ainsi One Self voit le jour et nous propose aujourd'hui cet album, Children Of Possibility.

Résultat : Des productions insouciantes, anti-modes, minimalistes et pourtant très musicales, qui permettent à Yarah et Blu Rum de s’échanger des flows puissants, aux rythmiques acérées : un espèce de « battle » entre les 2 MCs, où chacun se respecte et veut pousser l’autre dans les derniers retranchements de sa manipulation linguistique… "Comme auteurs ou comme chanteurs, nous nous faisons confiance" dit Blu Rum au sujet de Yarah. "Je connais sa musique, je sais comment il écrit, et quels sont ses sujets de prédilection" répond Yarah à son compère rimeur.

On retrouve donc une Yarah survoltée dans Over Exposed, son morceau solo de l’album, mais aussi étonnante dans Bluebird où, accompagnée d’un Blu Rum au flow magique et impressionant, elle nous honore en poussant la chansonette lors du refrain… Soulignons également les morceaux Be your own ( premier maxi) ou Trying to Speak où l'on retrouve un vrai mélange culturel, avec des instruments tel que des sitars, de la flûte shakuhachi, des percussions africaines…
Par ailleurs, la pochette de l'album et des maxis sont magnifiques. Cet artwork est l’oeuvre de l'espagnol Inocuo Baruserona, rencontré à Barcelone lors de leur tournée en Espagne. (son site: http://www.inocuodesign.com).


En bref, un album sentant bon le renouveau du hip hop, ou plutot l’évolution d’un style qui ne cesse de nous surprendre, année après année.

Chroniqué par LAwkyz
le 23/05/2005

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
sam. 22/09 - Chronique
Thalia Zedek Band - Fighting Season
mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters