Accueil | dMute

Snog

: Beyond the Valley of the Proles



sortie : 2003
label : Hymen
style : Electro-country / Downtempo

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ bad planet
02/ businessman
03/ fill my hole
04/ the master
05/ welcome to Adelaïde
06/ justified homicide
07/ citizens
08/ into the light
09/ playstation blues
10/ the fruits
11/ waiting

Quelle maturité et quelle classe. SNOG frappe fort avec ce nouvel album. Au programme : Electronica grand cru, instruments acoustiques bien présents et bien vivants, discours virulants et, bien entendu, la voix sensuelle comme une poignée de ronces de Monsieur David Thrussell. Les empêcheurs de tourner en rond australiens sont de retour avec une production moins axée sur la musique électronique pure et simple, mais encore plus aboutie et encore plus riche. Une poigne de fer dans un gant de velours. Le genre de son qui pourrait passer à la radio, mais qui risque d'être censuré à cause (ou grâce ..?) de ses paroles plutôt sarcastiques et toujours aussi anti-culture socio-populaire. La similitude pour mieux se singulariser, la séduction pour mieux toucher. Derrière les 11 titres de Beyond the valley of the proles se cachent 11 bombes prêtent à exploser, dont certaines risquent de faire de gros dégâts, dès la première écoute. Bad planet et son petit air de The human germ tout en soft-electronica, calme et triste. Businessman, véritable hymne à l'horripilante rock-pop des années 80, parfaite bande-son d'une improbable publicité ventant les mérites de téléphones portables ultra tendances THRUSSELL INC.
Fill my hole et son ambiance bluesy, avec batterie jouée aux balais, claviers ringards et choeurs soul.Welcome to Adelaïde, caustique au possible, ridicule et déjanté. Un bijou. Justified homicide avec son groove noisy sur fond de guitare blues. Rock psychédélique et atmosphère maladive durant Citizens, puis orgue Hammond, violons mélo-dramatiques, downtempo et voix féminines de circonstance pendant le sublimissime Into the light. Nouvelle version electro-pop de The fruits, qui apparaissait initialement sur le très rare lp The secret de VERUSCHKA. Enfin, l'immonde Waiting achève l'album, avec son mélange indigeste de country et sonorités artificielles poussièreuses.
Des musiciens qui s'en donnent à coeur joie, de l'electro première pression à froid, et un David Thrussell au sommet de son art.
Mais que demande le peuple blasé et avide de délivrance que nous sommes ?! Les gens veulent du bonheur et les gens ont raison.
SNOG : un rayon de soleil dans votre ciel capitaliste.

A noter la version limitée en double-vinyle de Beyond the valley of the proles dont le second disque contient de nombreux remixes inédits.

Chroniqué par Yragael
le 00/00/0000

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 18/01 - Chronique
Oval - Scis
jeu. 09/01 - Blog
Amelia Tabeï - Donna Sol
mer. 25/12 - Blog
#17 : Grand Huit
lun. 23/12 - Interview
Interview avec Akira Kosemura
sam. 21/12 - Blog
Hip-Hop 2019
ven. 20/12 - Chronique
Gilles Sornette - Courbures
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters