Accueil | dMute

In Paradisum x Villette Sonique - Trabendo - 4 Juin



fin du concours : 02/06/2014

à gagner : 2 x 1 place



question : Citez le dernier album de Sister Iodine

lien

Dmute en partenariat avec La Villette Sonique et le label In Paradisum t'invite à la soirée "poutrage" du festival, avec les démolisseurs de Sister Iodine et l'obscure Dominik Fernow (Prurient, Vatican Shadow), Pharmakon et Low Jack.

SISTER IODINE

Depuis 20 ans, Sister Iodine joue avec le feu et diffuse sa joie du chaos sur les scènes mondiales. Né d’amours noise, free et no wave, adoubé par Sonic Youth, le trio après quelques incartades dans l’électronique est revenu à ses fondamentaux électriques. « Blame » sorti récemment a impressionné par sa science du bruit colérique. Un groupe pionnier qui ne s’est jamais reposé sur ses lauriers et qui sera sur scène aux côtés de la pointe de la musique électronique d’aujourd’hui, marqué par cette musique libre, physique et sauvage.

PRURIENT

Dominick Fernow est devenu une figure centrale des musiques exigeantes. Que cela soit avec Vatican Shadow (son alias techno qui nous a gratifié d’un des meilleurs lives de Villette Sonique 2013) ou avec Prurient, l’Américain offre un son abrasif et avant-gardiste qui propulse un héritage indus, ambient, noise et IDM dans un futur aussi noir que passionnant. Performer live ultime, il viendra présenter son nouvel album pour ce qui sera une des rares apparitions annuelles de son alias Prurient.

PHARMAKON

Margaret Chardiet est un pur produit de l’underground new yorkais. Elle crée depuis ses 17 ans une musique électronique industrielle aventureuse et cabossée. Pourtant là où beaucoup utilisent l’alibi de l’improvisation, Pharmakon joue sur des structures concises et écrites qui créent un étau d’efficacité autour de l’auditeur. Membre active du Red Light District (collectif art noise dont les locaux ont été dévastés par l’ouragan Sandy) et soutenue par le label prescripteur Sacred Bones, Pharmakon écrit une nouvelle page de l’expérimentation à la New-yorkaise. Son refus actuel de s’afficher sur internet en fait une anomalie d’autant plus attractive.

LOW JACK

Le producteur parisien suit un chemin de traverse assez parfait depuis quelques années. Il a d’abord été repéré grâce à quelques maxis chez des maisons de bon goût : Get The Curse puis In Paradisum le temps d’une collaboration avec Qoso et ensuite en solo. Si beaucoup qualifient sa techno de chamanique, rien d’étonnant à l’imaginer trifouiller dans les bandes sonores du Quai Branly pour donner naissance à de nouvelles productions. Il présentera à Villette Sonique un nouveau live qu’on attend noise et hypnotique et qui fera suite à une nouvelle sortie chez l’excellent label de Ron Morelli, le désormais incontournable LIES.

Source : Villette Sonique


Concours terminé

Tags : Trabendo

Partager cet article :






dim. 17/11 - Blog
Rupa - Disco Jazz (1982)
lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
dim. 27/10 - Blog
#16 : Couleurs d'automne
dim. 20/10 - Blog
Nemrod - Pandora
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters