Accueil | dMute

L'Oldie de la semaine

: Matching Mole (1971-1973)



Aussi riche qu'éphémère, Matching Mole, le groupe de jazz-rock de Robert Wyatt, recèle de quelques pépites musicales à déterrer de la motte…


.

.

.

Dans sa vie à l’évidence remplie de hauts et de bas, Robert Wyatt a eu la chance de participer à des projets musicaux tantôt populaires (avec Soft Machine à la fin des années 60) tantôt intimes (sa carrière solo jalonnée de magnifiques albums dont le chef d'œuvre Rock Bottom). Mais c’est très certainement pendant ce court mais néanmoins intéressant épisode nommé Matching Mole que le chanteur-batteur-expérimentateur anglais a pu commencer à opérer sa mue et libérer tout son talent créatif.

Matching Mole est un véritable contrepied à Soft Machine. D’abord de par le nom du groupe. En effet, parlant parfaitement la langue de Molière, Wyatt s’est amusé à angliciser malicieusement la traduction du nom de son ancien groupe Soft Machine, et « Machine Molle » devint « Matching Mole » ou « les taupes qui se ressemblent », comme celles dessinées sur le premier album du groupe.

Puis, point non négligeable : la musique. Bien moins psychédélique que sa grande sœur, Matching Mole défend une musique hybride, toujours aussi progressive mais plus contenue. Une grande partie des compositions est issue d’improvisations jazz-rock et se fait remarquer par des structures élaborées puis par des mélodies et rythmes évolutifs. Le plus souvent instrumentales, ces compositions s’organisent autour de thèmes sur lesquels s’amusent à improviser les musiciens du groupe. Part of the Dance par le guitariste Phil Miller, Gloria Gloom par Bill MacCormick à la basse ou encore Smoke Signal par le second David claviériste du groupe, David McRae. Ces titres restent représentatifs de la patte Matching Mole et donnent libre place à Robert Wyatt pour des improvisations à la batterie et à la voix.

Le groupe propose également des compositions plus « classiques », comme le magnifique O’Caroline, où la voix fragile du chanteur est accompagnée d’un piano (David Sinclair) et d’un mellotron mélancolique. Ce morceau est une véritable pépite du groupe, narrant les sentiments doux-amers d’un amoureux résigné à oublier l’amour de sa vie (ici Robert Wyatt avec son ex-compagne). Citons également God Song sur Little Red Record ou Signed Curtain sur Matching Mole. Ces morceaux se rapprochent fortement de la forme que prendront les compositions du frontman sur son projet solo. Ce sont des chansons belles, fragiles et originales dans leurs harmonies et dans leurs textes.

Le groupe exploite au maximum les plages d’album (ou plutôt faces de vinyles) pour donner aux compositions de la cohérence entre elles. À la fois claires et obscures, elles sont le fruit du jeu organique du groupe, avec une posture très axée sur la recherche de la mélodie juste, du bon pattern rythmique etc… tout en conservant de la sincérité dans le jeu et l’expression. La formation reste donc dans la lignée de Soft Machine mais propose un versant plus « soft » que cette dernière. Cela a très certainement permis aux fans du groupe psychédélique de ne pas être dépaysés par le virage opéré par ce nouveau projet.

Quelques mois après la sortie de Little Red Record fin 1972, le groupe se sépare. Phil Miller retrouve David Sinclair dans le groupe de prog rock Hatfield and the North. L’année suivante, Robert Wyatt tentera de donner une seconde vie à Matching Mole avec un nouveau line-up, mais il connaîtra un terrible accident qui le privera à vie de l’usage de ses jambes. Cette expérience tragique lui permettra cependant de se recentrer sur ses compos personnelles et de donner une suite à son premier album The End of an Ear. Rock Bottom sortira le 26 juillet 1974 et sera la pierre angulaire du style caractéristique du musicien, sensible et rêveur, et ce pendant de nombreuses années.



par Jonathan
le 06/11/2019

Partager cet article :








A lire également sur dMute :
Blog
L'Oldie de la semaine
Robert Wyatt - Sea Song (1974)

0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 01/12 - Chronique
Big Thief - U.F.O.F. / Two Hands
ven. 29/11 - Blog
Baston - Primates
mer. 27/11 - Chronique
L'Envoûtante - s/t
dim. 17/11 - Blog
Rupa - Disco Jazz (1982)
lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters