Accueil | dMute

L'Oldie de la semaine

: Labradford - Battered (1996)



Ce trio américain a toujours su écrire de magnifiques chansons entre chaud et froid, entre terre et eau. Piqûre de rappel avec ce Battered à la beauté immaculée

Il aura seulement fallu une poignée de merveilleux albums à Labradford pour marquer durablement les esprits et traverser les années 90 tel un ange doux et protecteur. Pourtant, si l'identité sonore du trio a toujours été reconnaissable entre mille, celle-ci n'avait rien de marquant de prime abord. Elle se refusait en effet à toutes les formes d'impuretés aguicheuses que sont l'émotion dégoulinante, le lyrisme débordant ou encore la technicité flamboyante et démonstrative.

Au contraire, avec ses guitares aquatiques, ses boîtes à rythmes lointaines, son chant discret (quand il y en a) et ses compositions statiques, Labradford créait une musique tout en retenue (en apnée pourrait-on dire) érigeant la pudeur, la mélancolie et l'anti-spectaculaire en monument. Des morceaux comme ce Battered, les américains en ont produit tout au long de leur carrière (citons V sur l'album Mi Media Naranja). Ces morceaux seront toujours ces refuges recueillant les âmes blessées. Des objets précieux et inestimables.



par Romain
le 09/11/2014

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



ven. 22/01 - Chronique
V/A ODGProd - S/T
ven. 15/01 - Blog
ECHOPLAIN - Polaroid Malibu
jeu. 07/01 - Blog
Rattrapage 2020
ven. 25/12 - Chronique
USA Nails - Character Stop
mer. 23/12 - Blog
#22 : Cocorico
lun. 21/12 - Chronique
The Bats - Foothills
jeu. 17/12 - Chronique
Submarine FM - Crawl
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters