Accueil | dMute

Cautionneurs

: Quinte Flush Royale



sortie : 2006
label : Kerozen
style : Rap

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Lettres de noblesse
02/ Blessés avec le joint
03/ 93 km/h (Radio edit)
04/ Première rue à gauche
05/ Ma définition
06/ Du goudron & des films
07/ Dorro
08/ Noisy L'16
09/ Prends en d'la graine
10/ Mercure
11/ Panorama
12/ Izno.com
13/ Wa

La Caution a sorti le meilleur album de rap français de l’année 2005. Le postulat est posé. Peu sont ceux qui le nieront. Il va de soi que l’album des Cautionneurs, à peine un an après la sortie de Peine de Maure/Arc en ciel pour daltoniens, était très attendu. Mais Quinte Flush Royale, n’est pas un nouvel album de La Caution, mais bel et bien celui des Cautionneurs. La différence ne semble peut-être pas flagrante, et pourtant, les 5 mcs offrent un album plus ancré dans le street rap.


Ca commence donc avec un premier exercice de style : Lettre de noblesse sur lequel les Cautionneurs déclinent l’alphabet à la manière de Blackalicious sur son Aerobic Alphabet. Mais la langue française a ses difficultés. Les Cautionneurs la dompte et jongle habilement avec les mots.
« Arabe apatride appartenant à Allah. J'apparais à part dans vos appartés aryennes. Mon apparence apostrophe. Abominable. A la va-vite, façon fusée Arianne. J'demande Marianne en mariage ».
Cruciverbistes du rythme, ils le prouvent tout au long de l’album, notamment Hi Tekk qui a un flow toujours aussi impressionnant. Preuve en est lorsqu’il pose sur Panorama, sans jamais sembler reprendre sa respiration. La particularité des Cautionneurs est donc de scander leur phrasé en faisant claquer les consonnes pour créer une rythmique qui colle aux textes et aux prods.


Du street rap donc, qui prend sa source et son sens à Noisy-le-sec. « A ma droite il y’a l’Islam, ma rue à Gauche c’est Noisy-le-sec, là ou tout le monde m’appelle Issan, j’ai pas le temps pour les balivernes ». Les Cautionneurs aiment les métaphores et les analogies. Sur Du goudron et des plumes, ils comparent Noisy-le-sec à une ville du far-west et y intègrent les personnages du Bon, la brute et le truand. « Noisy-le-sec : Far-West, quelque chose ne tourne pas rond».
Sur Quinte Flush Royale, la vie des Cautionneurs devient une véritable partie de Poker.


Quelques interludes sont disséminés à la fin des morceaux, sur lesquelles on entend un dialogue assez marrant entre deux vieux africains du nord. Ils nous présentent les Cautionneurs comme « Un groupe de rap qui déchire et qui parle des problèmes de société qui nous concernent tous ».


Ils auraient pu rajouter que si la plupart des prod’ sont signées Nikkfurie, Insomniak et Dolbie & Silvere y apportent également leur griffe. Ainsi, sur le magnifique Prend’s en de la graine, Insomniak délivre une mélodie electro-analogique qui s’élève dans l’echo de da la voix d’Hi Tekk.


Comme sur tout bon album de rap qui se respecte, on retrouve plusieurs egotrips. Celui d’Izno.com, le Noisy l’16 de 16$64 et le groovy Ma définition de Saphir. Mais lorsque les Cautionneurs invitent Tonton Skol, Agent K, Jimmy, La hyène, Criminel et P’tit Slam à poser sur une prod d’Insomniak sur (la) haine, elle laisse entre (nous), l’egotrip se transforme en véritable battle, pour Noisy l’secteur. Rap coup de poing. Uppercut qui t’assomme.


Mais le morceau qui dénote le plus est 93km/h, notamment son refrain soul et vocodé chanté par Gzav’. Les premières écoutes choquent quelque peu et on peut s’interroger sur les intentions des Cautionneurs avec ce morceau. Cependant, la version longue, composée en deux parties, éloigne toutes nos inquiétudes et conclut finalement l’album en beauté.


Depuis quelques semaines, le rap français fournit de très bons albums : Oxmo Puccino, Rocé , Danny Dan... Qui gagnera la partie du meilleur album cette année ? Difficile à dire. Mais n’oubliez pas que Les Cautionneurs ont dans leur jeu une Quinte Flush Royale!



Chroniqué par Antoine
le 14/10/2006

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 17/12 - Chronique
Saba - CARE FOR ME
mar. 11/12 - Blog
Les oubliés de 2018
sam. 17/11 - Blog
Skence - Gravity
dim. 28/10 - Blog
Hibernis - Middle of the Meds
mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters