Accueil | dMute

Bikini Rumble

: Almost Hydrofoiling



sortie : 2005
label : Key On A Records
style : Fusion groove

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Gipsy ( feat. Dred)
02/ Bikini Girl [feat. T-Ka]
03/ Rouge gorge
04/ Maui [feat. T-Ka]
05/ Back to Aral
06/ Reconstructed Canon (Pachelbel)
07/ 108 times a day [feat. T-Ka]
08/ Chaud les marrons
09/ Beta ray dub
10/

Funk, abstract-hip-hop, rock, electro-jazz, trip-hop … on ne sait pas très bien comment qualifier ce premier album de Bikini Rumble. Une chose est certaine, c’est qu’il a le groove dans la peau et nous le fait partager.

En effet, dès les premières notes de basses de Gipsy, titre ouvrant l’album, le funk se manifeste. Mais il en faut plus pour vraiment se plonger dans l’album, car si Bikini Rumble se félicite d’avoir utilisé un sample de La Salsa de Bernard Lavilliers, ce premier morceau reste, hélas, un peu trop répétitif sur le travail de sampling.
Heureusement, après cette introduction un peu décevante, les instrumentations se délient et un tas de références nous viennent. 108 time a Day, par exemple est très proche de l’univers de Special Case de Massive Attack. T-Ka exploite les mêmes intonations de voix que Sinead O'Connor sur ce morceau noir, hypnotique et profond à la fois. Heavy Drops, avec sa guitare dub, ses grosses basses à réverb' et ses notes de piano, rappelle le Phantom Land d’Ezekiel . Assume our Conttonfileds, remixé par 9th Cloud, a sans doute dû être inspiré des morceaux de Dj Shadow. Comparaison hâtive, impression réelle ? Peu importe, puisque le reste des morceaux reste personnel.
Bikini Rumble va ainsi faire gronder les machines et les breaks sur Chaud les marrons et sur le funky Super Science Man, morceau accrocheur et survitaminé, ou nous offrir de doux moments "soul", grâce à la voix chaleureuse de T-Ka. Mais dans tous les cas, la guitare reste un élément constamment présent et donne des tonalités rock à de nombreux morceaux.

Almost hydrofoiling donnera certainement une impression de déjà entendu à certains, mais en oscillant entre morceaux énergiques funky 70’s presque rock et morceaux downtempo suaves, il reste un album agréable à écouter.


Chroniqué par Antoine
le 05/11/2005

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
lun. 20/02 - Blog
Mahom - Fell in
sam. 11/02 - Chronique
Taylor Deupree - Somi
mer. 08/02 - Blog
Stepart - Playground
dim. 22/01 - Blog
dMute recrute
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters