Accueil | dMute

L'Oldie de la semaine

: Cibo Matto - Viva! La Woman (1996)



Le féminisme multiculturel signé par le duo américain Cibo Matto est une œuvre de qualité finement réalisée. Viva! La Woman est notre oldie de la semaine...

Dans les années 90, il y avait le grunge de Seattle, la house de Londres. Et à New York ? Et bien la grosse pomme a réussi à générer de nombreux artistes de talents et styles musicaux variés. En sont ressortis le rap de Notorious Big ou encore le rock no-wave de Sonic Youth. Ce qui nous intéresse ici, c’est ce duo de deux jeunes femmes venues croquer la mégalopole à pleines dents, avec leur boîte à rythmes et un goût prononcé pour les belles mélodies et les sons planants.

Proches de Sean Lennon avec qui elles ont collaboré sur l’unique album éponyme du collectif Butter 08, Yuka Honda et Miho Hattori sont les membres majeurs du groupe Cibo Matto. Les deux artistes sont d’origine japonaise, mais leurs influences musicales transcendent leur terre natale. On a même peine à comprendre la véritable origine du groupe : un nom en italien, deux filles japonaises qui jouent avec les aliments et le vocabulaire français avec un bel accent de chez l’oncle Sam, le tout sur fond de relations amoureuses torturées. Le combo Birthday Cake/Know Your Chicken illustre très bien cet esprit « foodie » multi-ethnique.

Car oui, l’angle est ici la nourriture. Certes aujourd’hui nous sommes presque habitués à consommer tout ce qui nous entoure, y compris dans les relations amoureuses, via internet et les applications de rencontre. Mais remis dans le contexte, 22 ans en arrière, cet angle alimentaire permet sur Viva ! La Woman de sacraliser le statut de la femme face à un monde majoritairement masculin. La chanteuse Miho Hattori multiplie ainsi les analogies pour illustrer et appuyer son propos tout au long de l’album (White Pepper Ice Cream, Artichoke).

Mais plus que la revendication féministe, c’est réellement la musique de Cibo Matto qui captive. Entre les beats de séquenceur et les percussions, les extraits sonores coupés-collés, les guitares tantôt saturées, tantôt apaisées et les nombreux instruments s’entremêlant à la voix de Miho Hattori, on en a pour notre argent ! L’opener Apple est une prière chamanique des plus enivrantes. Sugar Water, titre utilisé notamment dans la BO de la série Buffy contre les vampires (une autre femme forte, tiens) est un titre pop et reposant qu’on ne se lasse pas d’écouter. Tel un bon plat, les épices et phases d’appétit et de jeun se succèdent savamment, notamment sur l’impressionnant titre-fleuve Theme, où Hattori nous enchaînent quatre langues différentes en dix minutes dans un titre aux allures de danse romantique, mêlant violence et tendresse.

On regrette alors que le succès du groupe n’ait pas traversé l’Atlantique pour nous rejoindre en Europe ! Le groupe sortira un autre album très axé hip-hop Stereotype A en 1998, puis s’éclipsera pour laisser la place aux carrières solo respectives des deux artistes (le très bon Barracuda de Miho Hattori est un morceau de grande qualité), avant de revenir en 2012 avec Hotel Valentine, une comédie musicale audio, sur le thème de l’hôtellerie et de l’amour. Viva ! La Woman reste néanmoins une épopée sonore féministe et culinaire incontournable, à déguster sans modération. Bon appétit !



par Jonathan
le 07/10/2018

Partager cet article :







0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
sam. 22/09 - Chronique
Thalia Zedek Band - Fighting Season
mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
ven. 14/09 - Chronique
Low - Double Negative
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters