Accueil | dMute

The Wild Classical Music Ensemble & Lee Ranaldo

: Hell Gate



sortie : 2023
label : La Belle Brute
style : Improvisation libre / No Wave

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Hell Gate
02/ Le Fond du Cœur
03/ The World is Hard for Me

Après les sexagénaires de Yo La Tengo, c'est un autre papy célèbre de l'indie rock new yorkais que l'on retrouve maintenant : Lee Ranaldo, le George Harrison de Sonic Youth (car peu de chansons par album mais souvent les meilleures, même pour les b-sides). Habitué à rejoindre diverses collaborations comme autant d'explorations sonores allant de la noise au spoken words, il accompagne aujourd'hui le Wild Classical Music Ensemble, sextet belge emmené par le batteur et artiste autodidacte Damien Magnette et constitué de personnes atteintes d'handicaps mentaux tels que l'autisme et la trisomie.

Cette rencontre atypique permet de réaffirmer une pensée nous ayant sans doute auparavant traversé l'esprit sans oser l'admettre. À savoir que les expérimentations noisy des membres de feu Sonic Youth n'ont jamais été aussi percutantes que lorsqu'elles se frottent à d'autres univers sur des projets collaboratifs passionnants. Par exemple avec les punks de The Ex dans le studio In The Fishtank, avec Jim O'Rourke et Ikue Mori de DNA sur leur label SYR, avec le saxophoniste suédois Mats Gustafsson et le bruitiste japonais Merzbow lors d'un live mémorable et même avec notre Brigitte Fontaine nationale.

Débarassé des oripeaux d'une certaine pose arty dans laquelle s'est parfois englué l'ancien groupe de Lee Ranaldo à partir des années 2000 (la compilation de fonds de tiroir In/Out/In sortie l'année dernière était d'ailleurs une catastrophe), le guitariste semble retrouver avec le Wild Classical Music Ensemble une seconde jeunesse sonique en revenant à de l'improvisation pure et une certaine forme d'art brut ouverte à toutes propositions, à tous débordements. En résulte un troisième album dans la pure tradition no-wave composé de trois pièces intenses, vivifiantes, poétiques (Le Fond du Cœur) et, comme son nom l'indique, aux portes d'un purgatoire électrique dantesque (The World is Hard for Me).



Chroniqué par Romain
le 18/02/2023

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Live in Brooklyn 2011
(2023)
Silver Current Records
Indie-Rock / No Wave
No Home Record
(2019)
Matador
Experimental / rock arty / noisy rock
Blog
L'Oldie de la semaine
NO NEW YORK (1978)
Murray Street
(2002)
Polydor
Rock
Rather Ripped
(2006)
Geffen
Rock expérimental
Sonic Youth (1981) reissued
(2006 / 1981)
Geffen
Rock expérimental
Koncertas Stan Brakhage Prisiminimui
(2006)
SYR
Musiques improvisées / Rock bruitiste



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters