Accueil | dMute

L'Oldie de la semaine

: Arovane - Tides (2000)



Retour sur un classique de l'IDM : Tides de l'allemand Uwe Zahn alias Arovane...

Plus méconnu que certains de ses illustres aînés britanniques du courant IDM, le projet Arovane de l'allemand Uwe Zahn s'inscrit pleinement dans la lignée de ce que pouvait produire des formations novatrices telles que Autechre ou Boards of Canada à leurs débuts. C'est à dire une musique électronique biberonnée au hip-hop ou à la techno et cherchant le point d'équilibre entre abstraction mélodique, déstructuration rythmique, brouillage sonore et création d'ambiances flottantes et déconcertantes. Après un premier album condensant toutes ces influences avec une maîtrise assez exemplaire (Atol Scrap, 1999), Arovane sort l'année suivante Tides, classique instantané qui, avec le recul, semble ne pas trop subir les affres du temps.

La raison à cela est en partie due au fait qu'Arovane propose ici une œuvre légèrement à part comme en témoigne cet abstract hip-hop au clavecin ouvrant (Theme) et refermant (Epilogue) l'album. Avec Tides ("marées" en anglais), Uwe Zahn offre en effet une parenthèse enchantée allant à l'encontre des avancées et autres hybridations que connaissait le genre à l'époque et s'en remet plutôt à des sensations simples et universelles traversant plus facilement les âges. Le compositeur implante alors la mécanique parfois froide de l'IDM dans une maison de bord de mer avec vue sur soleil couchant (Tides) et nous fait inhaler son air iodé via de subtils field recordings faisant de chaque morceau une magnifique pépite à mi-chemin entre ambient et IDM. Si Tides continue de convoquer les figures tutélaires citées plus haut, à savoir le Boards of Canada de Twoism sur Eleventh! et le Autechre de Amber sur A Secret et Deauville, l'album sait aussi nous emmener dans d'autres atmosphères plus vaporeuses en nous invitant à la contemplation (Tomorrow Morning) et à l'assoupissement (Seaside).

On peut réécouter cette œuvre majeure entre ciel et mer à cette adresse.



par Romain
le 22/04/2024

Partager cet article :








A lire également sur dMute :
Blog
Actualité
Arovane + Porya Hatami - C.H.R.O.N.O.S.
Lilies
(2004)
City Centre Offices
Electronica
Cycliph
(2002)
DIN
Electronica / IDM / Click'n'cuts
Icol Diston
(1998)
DIN
Electronica / IDM / Click'n'cuts
I.O
(1998)
DIN
Electronica / IDM / Click'n'cuts

0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 15/06 - Blog
Otto A Totland - Exin
dim. 02/06 - Chronique
Vince Staples - Dark Times
dim. 26/05 - Chronique
Echoplain - In Bones
sam. 25/05 - Blog
DIIV - Frog In Boiling Water
ven. 24/05 - Chronique
Beth Gibbons - Lives Outgrown
sam. 18/05 - Blog
Taylor Deupree - Sti.ll
sam. 11/05 - Chronique
Ride - Interplay
sam. 04/05 - Chronique
Jessica Pratt - Here in the Pitch
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters