Accueil | dMute

The Bats

: Foothills



sortie : 2020
label : Flying Nun Records
style : Pop Folk

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Trade In Silence 2/ Warwick 3/ Beneath The Visor 4/ Scrolling 5/ Another Door 6/ Red Car 7/ Field of Vision 8/ Change Is All 9/ As You Were 10/ Smaller Pieces 11/ Gone To Ground 12/ Electric Sea View

L'arbre centenaire ornant la pochette de Foothills nous met tout d'abord sur cette voie nous incitant, avant même d'évoquer la musique de The Bats, à certainement devoir relever en premier lieu la prouesse remarquable de leur longevité ou cette forme de constance tranquille s'inscrivant dans la durée. En effet The Bats est un quator originaire de Nouvelle-Zélande n'ayant jamais changé de line-up depuis le milieu des années 80 (quelques EP avaient précédé leur fabuleux premier album Daddy's Highway en 1987). Pour ce qui est de la musique, le groupe continue de creuser tout simplement le sillon d'une pop lumineuse prenant sa source aux alentours du "Dunedin Sound", un courant musical local qui, comme le "Paisley Underground" californien de la même époque (Rain Parade), fut marqué entre autres par un certain post-punk (The Feelies, The Buzzcocks), par la jangle pop ou encore par le Velvet Underground et le psychédélisme 60's des Byrds ou des Beatles.

Foothills ponctue ainsi une discographie riche de dix albums sortis en près de 40 ans dans l'indifférence générale, une discographie dont la ponctualité rappelle l'œuvre éparse d'un Terrence Malick mais l'essentiel est ailleurs. Il y a toujours quelque chose de rassurant à revenir vers des groupes qui ne changent pas lorsque le monde, quant à lui, change autour d'eux, voire empire. Cette année particulière est là pour en témoigner. La musique de The Bats reste encore imprégnée de cette indie-pop folk américaine renvoyant aux premiers albums géniaux de R.E.M. (l'ère IRS), la voix vieillisante de leur leader Robert Scott prennant par ailleurs des airs lointains de Michael Stipe sur certains passages. Il se dit d'ailleurs que le groupe d'Athens fut en partie influencé par la scène du Dunedin Sound à ses débuts donc la boucle est bouclée.

Cette album radieux rempli de pop songs parfaites – parmi les plus belles du groupe – s'impose d'ores et déjà comme un témoignage à l'attention de ceux qui penseraient que la vieillesse est un naufrage. Foothills fut enregistré il y a deux ans dans un monde que nous appelerons aujourd'hui le monde d'avant, d'où peut-être sa fraîcheur revigorante et ses lignes mélodiques claires et limpides. Cela en fait autant l'un des sommets pop-rock de l'année qu'une pure fontaine de jouvence.



Chroniqué par Romain
le 21/12/2020

Partager cet article :











0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 14/02 - Blog
Dark Time Sunshine - LORE
sam. 30/01 - Chronique
The Notwist - Vertigo Days
ven. 22/01 - Chronique
V/A ODGProd - S/T
ven. 15/01 - Blog
ECHOPLAIN - Polaroid Malibu
jeu. 07/01 - Blog
Rattrapage 2020
ven. 25/12 - Chronique
USA Nails - Character Stop
mer. 23/12 - Blog
#22 : Cocorico
lun. 21/12 - Chronique
The Bats - Foothills
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters